Géo-histoire et autres éléments...
  Conflits et controverses environnementales
 
Conflits et controverses environnementales

 

 

Etape 1 : définition des termes du sujet

 

- préciser le sens ou les sens de notre notion centrale ou de notre concept.

 

ENJEUX

 

GAGNER Conflit : opposition, choc, affrontement, usage de la violence non exclu

VAINCRE

parfois peut inclure

CONVAINCRE Controverse : divergence d'opinions, d'idées, désaccord,

PARTAGER POINT DE VUE différents, incompréhension (débats d'idées contradictoires)

 

Un conflit renvoi :

    • à la lutte, au combat physique

    • à la rencontre d'éléments, de sentiments contraires

    • à la contestation entre deux puissances, deux États qui revendiquent le même droit (guerre)

    • contestation de compétence entre juridiction (contentieux juridiques)

 

Une controverse : discussion suivie sur une question (inscrite dans la durée)

 

ex : controverse de Valladolid pour savoir si les indiens sont humains ou des animaux (donc pas d'âmes) : débats d'idées théologiques autour de points de doctrines.

 

Dicos :

    • R.BRUNET, 1992, Les mots de la géographie, Dictionnaire critique

    • J.LEVY, M.LUSSAULT, 2003, Le dictionnaire de la géo et de l'espace des sociétés

    • P.MERLIN, F.CHOAY, Dictionnaire de l'Aménagement et de l'Urbanisme

    • P.GEORGE, Dictionnaire de géographie

    • A.BAILLY, Encyclopédie de géographie

 

contradiction affrontement d'intérêts, débats d'idées controverse

point de vue différents / sujet

 

Résolution

 

 

 

processus inscrit 1 – un accord, alliance : déplacement du champ de l'affrontement

dans la durée 2 – compromis : fruit d'une négociation donc il y a des concessions

 

Il y a souvent un arbitre qui assure le respect d'un certain nombre de règles tacites comme le respect du temps de parole, un ton modéré, le respect de l'autre, donc influencer sur le comportement des protagonistes pour qu'il soit respectueux, canaliser l'argumentation pour éviter des dérives dans l'argumentation.

Constater les progrès dans la négociation : acter par écrit les avancées : caractère public donc la parole est engagée !

Position de neutralité pour l'arbitre : important !

3 – dépassement

    • retrait de l'affrontement de l'une des deux parties

    • glissement vers un problème plus grand

    • changement d'objet de dispute ou de lieu ou d'enjeu

 

Paragraphe 1 :


POLITIQUE

 

Tension inhérente au fonctionnement social, consubstantielle au fonctionnement d'une société.

 

 

Théories du social

Pensées

Paragraphe 2 :

 

Dimension intégrative

Conflit et phénomènes de domination

Mythe de la recherche de la concorde parfaite

a) A.Comte, E.Durkheim, positivisme XIX°s

b) courant fonctionnalisme 70'

corps social : organisme (bio) : remplit une fonction bien précise : cohésion parfaite d'organes : agencement harmonieux

ds 30' à 50' : fonctionnalisme classique critique

ds 60' à 70' : fonctionnalisme relativisé (Merton)

Un organe avec fonctions multiples et une même fonction a différentes institutions

 

Système composé d'éléments en intéraction interdépendant les uns des autres

fonction latente (cohésion sociale, liens sociaux)

fonction manifeste (ex : danse de la pluie)

Élément perturbateur de l'harmonie de la société = conflit. Déséquilibre, dysfonctionnement.

Il faut donc l'éliminer, c'est passager, temporaire qui doit être dépassé pour revenir à l'équilibre. Cela rejoint les pensées du XIX°s de B.Constant où les conflits seraient supprimés par le développement du progrès : états de bien être, de satisfaction totale des besoins.

Conflit inhérent au social, dénonçant « le mythe consensuel » : Rancière (1995). cf aussi George Simmel (XIX°s) : conflit « forme positive de socialisation ». il dit que toute société est forcemment conflictuelle : débats d'idées, expression de mécontentement : progresser : cohésion sociale du groupe.

 

Ex de Minho : portugal, eau abondante conflits d'usages en été car tours d'eau d'où contraintes et problèmes entre consommateurs alors que cela n'a pas lieu d'être (aspect de mise en scène)

F WATTEAU a travaillé sur ce sujet

 

 

Paragraphe 3 :

 

Ce processus consensus/dissensus : réalité géographique et au coeur d'analyses de réalités géo.

Géographie classique : évacue le conflit, description « genre de vie » comme la forme d'adaptation de l'homme au milieu, aux ressources disponibles dans ce milieu.

Analyse spatiale : évacue aussi les conflits (nouvelle géographie). Récemment, les géographes prennent conscience de ces conflits, condamnant la géographie classique et la nouvelle.

 

Étape 2 : Recherche bibliographique

 

    • se positionner par rapport à ce qui a été fait sur la question

    • se positionner par rapport à ce qui n'a pas été fait sur la question

    • apports de connaissances générales du thème

    • connaissance des différentes approches théoriques du thème

    • connaissance des différentes approches théoriques du thème : cadrage théorique de la question

    • développement de l'esprit critique

    • dégager une problématique

    • hypothèses (réponse probable)

    • organisation de la méthodologie. Comment va t-on valider ou infirmer nos hypothèses ? Comment répondre à la problématique ? Identification des méthodes pour appréhender les situations conflictuelles.

    • Terrain

 

sur le site de l'UPPA : Aleph, Sudoc, Le Monde, Universalis, Bouquet de revues (Persée, SHS...)

ressources électroniques, bases de données (Francis (art de géo fr et du monde), Urbadoc)

thèses en ligne :

www.sup.adc.education.fr/bib/

http://thèses.univ-lyon2.fr

http://www.nlc.bnc.ca/thesecanada/index_f.html

 






Ajouter un commentaire à cette page:
Ton nom:
Ton message:
 
  Aujourd'hui sont déjà 3 visiteurs (15 hits) Ici!  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=